Donc hier soir, nous sommes allés voir « Ceci n’est pas un spectacle de Mathieu Côte » à Thou bout d’chant. C’était un peu particulier parce que les personnes sur scène rendaient hommage à un pote disparu. Mais même si l’émotion était présente dans les regards, dans les silences, c’était le rire et la bonne humeur qui étaient au rendez-vous.

Les textes poétiques et gouailleurs de l’auteur portés par les personnes qui l’ont connu, qui l’ont apprécié et écouté montrent encore que la musique est belle parce qu’elle rend immortel. Il y a eu un moment totalement futuriste où la musique elle-même s’est mise à tituber, est devenue totalement saoule (mention spéciale pour Evelyne Gallet et sa flûte à coulisse).

Les artistes étaient touchants, beaux avec Billie, leur invitée. J’ai eu l’impression qu’ils remontaient le temps et je les ai imaginés avec leur pote en train de rire, de se faire un bœuf, de boire aussi. C’était un bel hommage.

matthieucote5

(Billie : Crédits photos : Yann Gibert)

Et ce n’est peut-être pas pour rien qu’il y a eu une pluie d’étoiles filantes vers cette période là. Peut-être que Mathieu Côte, sur l’une d’elle était passé dans le coin.

matthieucote1

matthieucote2

matthieucote4

matthieucote6

matthieucote3

(Une belle bande de potes : Crédits photos : Yann Gibert)